reconnaissance faciale : tout savoir

Les avantages et inconvénients de la reconnaissance faciale

reconnaissance faciale : tout savoir

Le système de reconnaissance faciale est en effet, une technologie biométrique utilisée pour cartographier les traits, les motifs et ou la texture du visage d’une personne, à partir d’une image numérique ou d’un flux vidéo en direct : et ceci,  à des fins de stockage et de vérification de l’identité. C’est un système qui utilise spécifiquement une combinaison d’analyse mathématique et d’intelligence artificielle ; en particulier des algorithmes d’apprentissage automatique pour la collecte, le stockage et la récupération de données biométriques. Il utilise également d’autres techniques d’imagerie de détection pour inclure la photométrie et le LiDAR ; ou la détection et la télémétrie par la lumière, entre autres. Déjà, le débat houleux autour de la reconnaissance faciale a provoqué des réactions de relations publiques. En conséquence, les investisseurs pourraient rester à l’avant-main de la technologie ; ce qui entraverait son développement. Pourtant, de nombreuses parties prenantes soulignent qu’avec la réglementation, la reconnaissance faciale a un excellent potentiel.

En effet, certains des avantages de la technologie de reconnaissance faciale sont une meilleure sécurité, des achats et des services bancaires au détail améliorés, et plus encore. Cependant, la reconnaissance faciale a également fait l’objet de nombreuses controverses. En raison du fait que de nombreuses forces de police s’appuient sur la technologie pour identifier les suspects potentiels ; les géants de la technologie tels qu’Amazon, Microsoft et IBM avaient choisi de reconsidérer leurs positions sur son développement et ses ventes.

Découvrons à présent dans les lignes qui suivent, quels sont les avantages et inconvénients de la reconnaissance faciale.

Découvrez aussi : Les meilleures application pour créer une application mobile 

Qu’est-ce que la technologie de reconnaissance faciale ?

Comme nous l’avions déjà dit au début, la reconnaissance faciale est une application logicielle biométrique capable d’identifier ou de vérifier de manière unique une personne ; et ceci, juste en comparant et en analysant les modèles en fonction des contours du visage de la personne. Cette technologie est principalement utilisée à des fins de sécurité, bien qu’il y ait un intérêt croissant pour d’autres domaines d’utilisation. Cette technologie a fait l’objet d’une attention particulière ; car elle a le potentiel de présenter un large éventail d’applications liées à l’application de la loi ; ainsi qu’à d’autres entreprises.

Ainsi, nous, les humains, reconnaissons les autres en regardant leur visage, pas par empreinte digitale ou balayage de l’iris. Par conséquent, cette technologie est moins invasive et plus naturelle à intégrer dans notre vie quotidienne. Les progrès récents de l’intelligence artificielle, ont permis aux entreprises technologiques de commencer à offrir de nouveaux services de reconnaissance faciale en ligne. Des entreprises telles que Microsoft, Amazon et de nouveaux acteurs tels que Kairos, Betaface et BioID mènent l’effort. En conséquence, de nombreuses nouvelles startups peuvent désormais mettre sur le marché des applications.

Découvrez aussi : Ce qu’il faut savoir pour réussir la migration de site web 

Quels sont les avantages d’un système de reconnaissance faciale ?

 reconnaissance faciale : avantages

A.      La sécurité

Le monde de la cybersécurité, s’interroge depuis longtemps sur la manière de se passer définitivement des mots de passe ; et de passer à l’utilisation de systèmes d’authentification, qui répondent à la fois aux exigences de commodité des utilisateurs ; et de sécurité exigées par les administrateurs informatiques. En effet, des coûts d’administration onéreux, des difficultés à assurer la sécurité et une gestion perçue comme inconfortable et lourde par les utilisateurs, incitent les entreprises et les initiés à accélérer la course à des systèmes de reconnaissance plus efficaces et plus sûrs. L’avenir proche sera-t-il donc un monde sans mot de passe ?

En réalité, face à l’augmentation des cybermenaces et des cyberattaques de plus en plus sophistiquées et fréquentes ; les méthodes traditionnelles d’identification numérique montrent toute leur insuffisance dans la protection des informations sensibles et des données personnelles.

Dans ce scénario, les entreprises, les banques ; les administrations publiques et les gouvernements considèrent comme une action prioritaire l’investissement dans la cybersécurité. Entre autres, de logiciels de reconnaissance faciale évolués améliorent la cybersécurité et la protection des données en réseau. C’est précisément grâce à l’évolution technologique que l’on expérimente aujourd’hui des systèmes d’identification et d’accès aux données plus fiables ; mieux encore, ils sont à la fois plus pratiques et plus rapides pour l’utilisateur.

Découvrez aussi : Comment améliorer les performances du site web de votre entreprise ?

B.      La précision

Bien que l’iris et les empreintes digitales soient les caractéristiques les plus utilisées, selon les experts ; la forme des oreilles, les ramifications veineuses, les odeurs corporelles et la posture sont des mesures du corps humain qui pourront à l’avenir être utilisées pour développer des systèmes de cybersécurité encore plus évolués. Par conséquent, grâce à l’utilisation croissante d’accessoires biométriques, les utilisateurs ne seront plus obligés de se souvenir de mots de passe compliqués ; ou d’apporter des jetons supplémentaires ennuyeux, car leurs clés d’accès seront toujours disponibles, littéralement à portée de main.

Découvrez aussi : Uniconverter: le super convertisseur de vidéo pour Mac et windows

C.      La détermination

La biométrie détermine l’identité d’une personne ; tandis que l’identification et le mot de passe ne font que s’assurer qu’une personne possède les informations nécessaires pour accéder à un compte, à un service ou à un système ; et ceci, sans déterminer qui est le propriétaire de ces informations. Dans le cas d’un système de reconnaissance biométrique, une interaction directe entre l’entité qui demande l’autorisation et le système de sécurité est nécessaire ; assurant ainsi un degré de sécurité très élevé. Alors, quels sont les systèmes biométriques les plus fréquemment utilisés et quelles données sont utilisées ?

Nous parlons de la reconnaissance de l’empreinte digitale, la méthode la plus « ancienne », et certainement la plus répandue. Il fonctionne en identifiant l’empreinte digitale parmi celles des archives.

En fait, la numérisation de l’iris est la méthode la plus fiable pour vérifier l’identité d’un utilisateur. Là encore, la capture de la partie colorée de l’œil donne un code unique pour chaque utilisateur. En outre, la reconnaissance vocale repose sur la lecture d’empreintes vocales uniques à chaque individu ; et donc impossibles à contrefaire. La reconnaissance faciale est largement utilisée comme outil de déverrouillage pour les appareils mobiles ; mais aussi pour identifier les utilisateurs aux guichets automatiques et bancaires. Le visage humain, présente en effet environ 80 points caractéristiques que les capteurs scannent et permettent de procéder à l’identification de l’utilisateur.

Découvrez aussi : Qu’est ce qu’une Plateforme de Gestion de Données (DMP) ?

D.     La facilité d’utilisation

 reconnaissance faciale : comment l'utiliser

La biométrie peut aider à faciliter la vie. Imaginez toutes les fois où vous avez oublié vos mots de passe. C’est angoissant, n’est-ce pas ? Ne vous inquiétez pas, tout le monde, ne peut pas stocker toutes les clés de sécurité, on risque surtout de les oublier dans des situations d’urgence. Avec ce système ; vous avez toujours vos informations d’identification de sécurité à portée de main ; il n’est donc pas nécessaire de vous soucier de stocker des alphabets, des nombres et des symboles étranges nécessaires pour créer un mot de passe fort. Il s’agit d’une solution de sécurité simple à utiliser.

Découvrez aussi : Comment booster le signal wifi de son routeur ?

Les inconvénients de la reconnaissance faciale

Comme pour toute technologie, l’utilisation de la reconnaissance faciale présente des inconvénients potentiels, tels que des menaces à la vie privée ; des violations des droits et des libertés personnelles ; des vols de données potentiels et d’autres crimes. Il y a aussi le risque d’erreurs dues à des failles dans la technologie. Ceci dit, abordons ci-dessous, quelques inconvénients spécifiques :

a)      La menace la vie privée des personnes

La menace à la vie privée des personnes est un inconvénient important de la technologie de reconnaissance faciale. Les gens n’aiment pas que leurs visages soient enregistrés et stockés dans une base de données pour une utilisation future inconnue. La protection de la vie privée est un problème si important que certaines villes, dont San Francisco ; en Californie, et Cambridge, au Massachusetts, ont interdit l’utilisation par les forces de l’ordre la surveillance par reconnaissance faciale en temps réel. Dans ces cas, la police peut utiliser des enregistrements vidéo à partir d’appareils vidéo de sécurité personnels ; mais elle ne peut pas utiliser de logiciel de reconnaissance faciale en direct.

b)      Réduction de la liberté personnelle

Être enregistré et scanné par la technologie faciale, peut faire en sorte que les gens aient l’impression d’être toujours surveillés et jugés pour leur comportement. De plus, la police peut utiliser la reconnaissance faciale pour faire faire passer tout le monde dans sa base de données via une liste de criminels virtuels ; ce qui revient à vous traiter comme un suspect criminel sans cause probable.

c)      La violation des droits de la personne

Les pays où les libertés personnelles sont limitées, comme la Chine, les Émirats arabes unis, la Corée du Nord, l’Iran et l’Irak, utilisent couramment la reconnaissance faciale pour espionner les citoyens et arrêter ceux qui sont considérés comme des fauteurs de troubles.

Découvrez aussi : le Cloud computing et ses avantages pour votre entreprise 

d)      La reconnaissance faciale offre des possibilités de fraude et d’autres crimes

 reconnaissance faciale : inconvénient

Les contrevenants peuvent également l’utiliser pour perpétrer des crimes contre des victimes innocentes. Ils peuvent recueillir des renseignements personnels sur des personnes ; y compris des images et des vidéos recueillies à partir de scans faciaux ; et stockées dans des bases de données, afin de commettre une fraude d’identité. Avec ces informations, un voleur pourrait prendre des cartes de crédit et d’autres dettes ou ouvrir des comptes bancaires au nom de la victime ; ou même constituer un casier judiciaire en utilisant l’identité de la victime.

Au-delà de la fraude, les mauvais acteurs peuvent harceler ou traquer les victimes à l’aide de la technologie de reconnaissance faciale. Par exemple, les harceleurs pourraient effectuer des recherches d’images inversées sur une photo prise dans un lieu public pour recueillir des informations sur leurs victimes et déterminer qui elles sont et où elles vivent. De plus, parce que la criminalité technologique évolue plus rapidement que la loi ; les gens peuvent être victimisés avant que l’activité ne soit considérée comme un crime.

e)      Des innocents pourraient être inculpés

Il y a des dangers inhérents aux faux positifs. Un logiciel de reconnaissance faciale pourrait identifier incorrectement quelqu’un comme un criminel, entraînant une arrestation.

f)       La technologie peut être dupée

D’autres facteurs peuvent affecter la capacité de la technologie à reconnaître les visages des gens, y compris les angles de caméra ; les niveaux d’éclairage et la qualité de l’image ou de la vidéo. Les personnes portant des déguisements ou modifiant légèrement leur apparence, peuvent également se délasser de la technologie de reconnaissance faciale.

Découvrez aussi : E-learning : définition, typologie et avantages

Qu’en est-il du futur des visages humains ?

quel avenir pour la reconnaissance du visage humain

Grace à La technologie de reconnaissance faciale, il est possible de traduire notre identité en information et de suivre ou de stocké cette information. Cette information peut ensuite être vendue, partagée et analysée presque instantanément ; son développement futur menace de nous laisser constamment sans vie privée. Le futur de l’évolution de l’homme dépend de la régulation de la technologie de reconnaissance faciale, avant que ces logiciels ne deviennent trop encrés dans nos quotidiens.

Conclusion

À mesure que la technologie de reconnaissance faciale s’améliorera, ses défis diminueront. D’autres technologies pourraient avoir un impact sur son efficacité, y compris la reconnaissance des parties du corps ou de la façon dont une personne marche. Pour le moment, cependant, les insuffisances de la technologie et la dépendance des gens à son égard signifient que la reconnaissance faciale a de la place pour se développer et s’améliorer.

Découvrez aussi : Comment protéger vos données grâce à la cyber-assurance ?

Related Post