ameliorer performance site web

9 conseils rapides pour améliorer les performances du site Web de votre entreprise

ameliorer performance site web

Un site web d’entreprise performant a un impact positif sur l’expérience utilisateur et l’image de l’entreprise. L’une des prérogatives les plus importantes est la vitesse de chargement des pages. Plus la vitesse est rapide ; meilleurs sont le taux d’engagement des visiteurs et, par conséquent, les taux de conversion. Si vous souhaitez découvrir les astuces pour améliorer les performances du site Web de votre entreprise ; et ainsi offrir une expérience de navigation optimale de vos visiteurs, lisez donc la suite !

Découvrez aussi : Ce qu’il faut savoir sur la reconnaissance faciale

Optimiser le site Internet d’entreprise : qu’est-ce que cela signifie ?

Pour simplifier, optimiser ou améliorer les performances du site Web de votre : c’est diminuer le temps qu’il faut pour qu’une page s’affiche dans son intégralité, ou son temps de chargement (en anglais : total page load time).

Si les pages se chargent rapidement, les chances que l’utilisateur décide de quitter le site diminuent. La réduction des taux d’abandon (taux de rebond), est un paramètre important pour juger du niveau d’intérêt et d’implication des utilisateurs.

Comment améliorer la vitesse de chargement des pages ?

augmenter la vitesse de chargement d'un site

Le temps moyen pour lequel les utilisateurs sont prêts à attendre le chargement d’une page Web se situe entre 1 et 3 secondes. Parfois, des problèmes de programmation surviennent et entraînent des ralentissements ; dans ce cas, l’intervention d’un développeur est nécessaire pour vérifier le problème et le résoudre. Souvent, cependant, de petites astuces suffisent pour améliorer les performances du site Web de votre entreprise b2b et le rendre beaucoup plus rapide en peu de temps ; et ceci, sans avoir à intervenir dans le back end.

Découvrez aussi : Les meilleures application pour créer une application mobile 

Voyons ensemble ces astuces.

1.      Améliorer les performances du site Web de votre entreprise en optant pour un meilleur plan d’hébergement

Il existe des tonnes d’entreprises sur le Web qui proposent des services d’hébergement pour tous les types de sites Web. Beaucoup proposent même des packages personnalisés et prêts à l’emploi pour certains types de CMS (Content Management System) ; parmi les plus utilisés il y a : WordPress, Joomla, Prestashop etc.

Le conseil que nous pouvons vous donner est de choisir votre prestataire avec soin ! Acheter le service du premier pourrait vous poser des problèmes non seulement en termes de vitesse mais aussi de sécurité. Ne vous fiez pas uniquement au prix ; car il s’agit d’un véritable investissement pour votre entreprise, grande ou petite.

Généralement l’offre se décline en hébergement mutualisé ; c’est-à-dire un environnement partagé entre différents sites qui a un coût souvent faible, ou en hébergement dédié ; et cette solution vous permet d’avoir toutes les ressources serveur pour votre projet. Evidemment la deuxième option est plus performante mais certainement plus chère.

Si vous souhaitez rester sur un prix assez bas, vous pouvez choisir un hébergement mutualisé avec des disques ssd ; ceux-ci par défaut, sont plus rapides qu’un hébergement avec des disques durs.

Le dernier (mais non le moindre) critère d’évaluation est sans aucun doute le service client. Assurez-vous d’acheter le service auprès d’un fournisseur qui vous garantit une assistance technique de qualité ; que ça soit sur le web et par téléphone, dans les plus brefs délais.

Dans ce petit guide nous ne vous dirons pas de choisir un prestataire plutôt qu’un autre ; et ceci, pour la simple raison que la qualité de la prestation doit être évaluée en fonction du projet que vous comptez réaliser. Cependant, si vous souhaitez déplacer votre domaine vers un autre fournisseur ; vous pouvez le faire sans problème, vous n’aurez qu’à attendre quelques jours pour le transfert.

Découvrez aussi : Ce qu’il faut savoir pour réussir la migration de site web 

2.      Améliorer les performances du site Web de votre entreprise en réduisant la taille des images ou modifier leur format

astuce pour une performance de votre site web

Les images, vidéos, infographies, documents téléchargeables et fichiers multimédias en général sont essentiels pour offrir de la valeur aux utilisateurs et garantir une expérience positive.

Souvent, cependant, ces fichiers peuvent ralentir le chargement des pages car ils sont plus lourds qu’une simple chaîne de texte et prennent plus de temps à s’afficher correctement. Rendre ces fichiers plus légers et plus optimisés peut résoudre le problème ou, au moins, raccourcir le temps. La taille optimale d’une image pour le Web est d’environ 100 Ko et elle ne doit jamais dépasser 200 Ko. Pour réduire le poids, la première chose à faire est de s’assurer de mettre en ligne des images de la bonne taille. Pourquoi mettre en ligne une image de 5000 pixels de large si elle doit occuper un espace de 400 pixels ?

Le format des images peut également affecter. Alors, voici les plus utilisées et leurs caractéristiques :

  • JPG est le format léger,
  • PNG est le plus lourd, à n’utiliser qu’en cas de besoin,
  • Le SVG est très léger, idéal pour les logos par exemple,
  • WEBP a été créé précisément pour optimiser le téléchargement d’images sur le Web, mais il réduit leur qualité.

Découvrez aussi : Uniconverter: le super convertisseur de vidéo pour Mac et windows

3.      Diminuer les requêtes HTTP

Les requêtes HTTP effectuées par la page mettent un certain temps à se charger ; leur optimisation permet d’améliorer les performances du site Web de votre entreprise ; il rend le site Web plus léger et plus efficace.

Mais qu’entend-on par requêtes HTTP ?

A chaque fois qu’un prospect visite le site Internet de votre entreprise ; le navigateur (de l’utilisateur) fait un appel au serveur qui héberge la page qu’il souhaite consulter et lui demande d’afficher son contenu (textes, images, vidéos, etc…). Cet appel est une requête HTTP, également appelée protocole de transfert hypertexte. Une fois la demande effectuée, le serveur envoie tout le contenu au navigateur de l’utilisateur qui à la fin du processus, affichera la page Web complète.

Il convient de noter que chaque fichier nécessite une requête HTTP distincte. Si le site a peu de contenu, le temps de chargement sera plus court. Dans la plupart des cas, cependant, les sites b2b contiennent un grand nombre de médias différents.

Pour améliorer les temps de chargement, et ainsi améliorer les performances du site Web de votre entreprise, vous pouvez :

  • Optimiser les fichiers, comme décrit dans le paragraphe précédent,
  • Diminuer le nombre de fichiers JavaScript et css,
  • Eviter les redirections inutiles et les plugins tiers.

Découvrez aussi : Qu’est ce qu’une Plateforme de Gestion de Données (DMP) ?

4.      Exclure les polices Web inutiles

conseils site web

Il existe une relation étroite entre la vitesse de chargement d’un site et les polices utilisées. Les polices Web sont des caractères qui ne sont pas présents par défaut dans le système d’exploitation ; mais ils peuvent être téléchargés à partir du Web et enregistrés dans un dossier du site ou en insérant un lien vers des bibliothèques externes. Ces styles augmentent le nombre de requêtes HTTP et peuvent donc provoquer des ralentissements.

Le conseil est de n’utiliser que les polices nécessaires et non l’ensemble de la famille de polices ; et ceci, afin de minimiser les variations et le nombre d’ajouts. Cela évitera de surcharger le site b2b et permettra d’offrir une expérience plus rapide aux visiteurs.

Il est bon de concevoir soigneusement la structure du site Web et l’utilisation des styles et des polices ; et ceci, afin de ne pas avoir d’effets négatifs sur les performances, mais en même temps d’obtenir un certain niveau de personnalisation. Une idée pourrait être d’utiliser des polices Web pour les titres et des polices système pour le texte, ou vice versa.

Découvrez aussi : Comment booster le signal wifi de son routeur ?

5.      Utiliser un CDN

Les performances d’hébergement sont l’un des ingrédients clés d’un site Web rapide. C’est dans cette phase qu’intervient le CDN. Voyons ce que cela signifie.

Le CDN (Content Delivery Network) est un réseau de serveurs répartis en différents points du globe ; et qui permet d’accélérer le temps avec lequel le contenu est renvoyé aux utilisateurs, en fonction de la localisation des utilisateurs eux-mêmes.

L’objectif du CDN est de diminuer la latence ; c’est-à-dire le temps qui s’écoule entre l’envoi d’une requête sur une page web et la fin du téléchargement. Elle est obtenue en réduisant la distance physique que la demande doit faire. Bien que ce ne soit pas aussi rapide que la compression d’image, de grands avantages en termes d’expérience utilisateur peuvent être obtenus.

Le réseau de diffusion de contenu est un support externe à tous égards. Pour utiliser ce réseau, il faut s’appuyer sur des fournisseurs qui donnent à l’entreprise la possibilité de diffuser du contenu aux utilisateurs finaux du monde entier via le CDN lui-même. Cependant, il est bon d’évaluer les avantages et les inconvénients de l’utilisation de ce mode de distribution, en fonction des besoins réels de l’entreprise.

6.      Utiliser un plugin de cache

plugin pour accélérer vitesse site

Le cache est essentiellement l’ensemble des fichiers, généralement les plus fréquents et/ou les plus lourds ; ils sont téléchargés et enregistrés dans la mémoire du navigateur que vous utilisez pour accélérer le chargement des pages. En effet, la mise en cache peut rendre votre site 2 à 5 fois plus rapide. En plus de la vitesse, la configuration du cache réduit la pression sur votre serveur et augmente l’expérience utilisateur.

Selon le CMS que vous utilisez, il existe de nombreux plugins qui vous permettent de configurer facilement le cache de votre site. En particulier, dans la bibliothèque WordPress, vous n’avez que l’embarras du choix. Voici donc quelques plugins à essayer :

  • WP Super Cache :

Il est totalement gratuit et est l’un des plus téléchargés de la communauté WordPress. Ce plugin vous permet de choisir entre une configuration simple et experte. Si vous avez peu d’expérience, nous vous recommandons de choisir la configuration simple qui est presque entièrement automatisée.

  • W3 Total Cache :

Il est légèrement plus avancé que le premier car il peut avoir plusieurs types de configuration. Il a à la fois une version gratuite, très complète et payante.

  • WP Rocket : excellent plugin payant, grâce aux nombreuses fonctionnalités qu’il propose

Découvrez aussi : le Cloud computing et ses avantages pour votre entreprise 

7.      Résoudre les erreurs 404 afin d’améliorer les performances du site Web de votre entreprise

comment éviter les erreurs 404

Les erreurs 404 apparaissent lorsque le serveur ne parvient pas à atteindre une page demandée par l’utilisateur ; et cela se produisent souvent parce que cette page n’existe plus.

Les erreurs 404 causent plusieurs problèmes, à savoir :

  • La frustration et insatisfaction des visiteurs,
  • L’augmentation des taux d’abandon de sites,
  • Un impact négatif sur la SEE.

Les utilisateurs perçoivent les liens rompus comme une perte de temps précieux ; ce qui fait qu’ils sont susceptibles de décider de ne pas revenir sur le site et de se tourner vers une autre entreprise. Même s’ils n’affectent pas directement la vitesse de chargement des pages ; avoir un site web d’entreprise optimisé et performant, c’est aussi donner aux prospects la possibilité de trouver immédiatement ce qu’ils recherchent, en évitant les erreurs de toute nature.

8.      Tester la vitesse du site Web

Plusieurs outils sont utilisés pour vérifier les temps de chargement des pages et traquer les erreurs possibles. Le conseil est de procéder à ces tests avant et après l’optimisation, pour comprendre si les interventions réalisées ont vraiment apporté des améliorations.

Voici donc une liste des programmes les plus populaires pour le faire :

  • co,
  • PageSpeed ​​​​Insights,
  • Test de la page Web,
  • Pingdom,
  • GTmetrix,
  • CléCDN.

Les pages du site Web de l’entreprise qui se chargent trop lentement ont un impact négatif sur l’image de l’entreprise ; et cela  provoque l’insatisfaction des visiteurs et des taux de rebond élevés.

Découvrez aussi : E-learning : définition, typologie et avantages

9. Prendre en compte les Core Web Vitals

Plus récemment, Google a pu communiquer sur une mise à jour très importante de son algorithme qui a impacté l’ensemble des éditeurs de sites dans le monde entier, il s’agit des Core Web Vitals. Avec la mise à jour nommée « Google Page Experience », le moteur de recherche le plus populaire dans le monde compte bien faire gagner du temps aux internautes en leur facilitant la vie. Ils vont en effet pouvoir accéder aux sites web plus facilement et rapidement, dans le cas où les recommandations de Google sont bien prises en compte.

Malheureusement, pour certains éditeurs de sites web qui travaillent actuellement sur WordPress ou WooCommerce (le plugin e-commerce du CMS), la mise en place de cette solution n’est pas toujours facile. En effet, pour y arriver, il est dans certains cas nécessaires de faire appel à un développeur professionnel, qui a accès au site web, mais également à l’hébergement du site internet concerné. Qu’il s’agisse de mettre en place un certificat SSL pour obtenir une URL de site en « https », ou encore de réaliser des optimisations vous permettant d’améliorer le FID, le CLS, ou encore le LCP,  cette mise à jour devra être prise en compte par l’ensemble des webmasters, qu’ils soient développeurs WordPress ou non.

10. Faire appel à un consultant pour réaliser un audit

Toutefois, cela pose parfois un vrai problème à certains éditeurs de sites web qui travaillent actuellement sur la plateforme WordPress : bien souvent, nous avons tendance à utiliser de plus en plus de modules, et l’application des Core Web Vitals n’est donc pas toujours simple à mettre en place ! Dans bon nombre de cas, il sera indispensable de faire appel à un professionnel comme Eroan Boyer, un des plus grands spécialistes de la performance web en France, pour optimiser un site sous WordPress ou WooCommerce.

En réalisant ce choix, vous gagnerez un temps considérable au quotidien : vous ne serez plus obligé de vous occuper de vous occuper des problèmes techniques et compliqués à comprendre dans le cadre de l’amélioration de votre site. Au contraire, vous pourrez bénéficier des conseils avisés de vrais experts dans le domaine, qui ont l’habitude de réaliser des audits de sites web sous WordPress ou encore sur d’autres plateformes CMS. Il ne vous reste plus qu’à prendre contact avec un spécialiste dans le domaine désormais, et à faire appliquer ces recommandations qui vont donner un vrai coup de fouet à vos performances !

Related Post