migration site web

Migration de site web : les étapes à suivre sans perdre de trafic

migration site web

Une migration de site Web, est le processus de modification du domaine ou du contenu de votre site Web. Une migration de site Web efficace est celle qui minimise tout effet négatif sur le trafic organique existant. L’un des mythes courants dans le monde du référencement, est qu’il faut toujours s’attendre à une baisse du trafic lorsque vous effectuez une migration. Mais si vous suivez le bon processus, vous pouvez vous attendre à voir des fluctuations au début ou même d’améliorer le trafic global.

En effet, beaucoup de personnes, pensent que la migration SEO est associée uniquement à la redirection d’URL. Mais il y a plus de choses que vous devez vérifier pour éviter une baisse du trafic organique. Il est important de le faire correctement, car cela peut entraîner une perte importante de trafic et de revenus, dont la récupération peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois, ou même ne pas être récupéré du tout. En fait, il existe de nombreux types de migrations de sites Web. De ce fait, en fonction de vos besoins individuels, nous avons fournis pour vous dans la suite de cet article, des informations, pour qu’étape par étape, vous pussiez effectuer une migration de site Web réussie.

Découvrez aussi : Uniconverter: le super convertisseur de vidéo pour Mac et windows

Pour la migration de site web : Mettez le SEO au premier plan

À ce niveau, vous devez garder à l’esprit qu’il s’agit de commencer une nouvelle chose comme déménager dans une nouvelle ville ou d’emménager dans une nouvelle maison. Pensez-y, il existe de nombreuses mises à jour d’algorithmes et des tendances technologiques en évolution, qui incitent à des migrations de sites. Passer au HTTPS ou passer à une plate-forme plus récente, peut être une décision intelligente ; mais comment les moteurs de recherche réagiront-ils à ce changement ? En fait, le problème est lié au fait de ne pas lancer la migration de votre site en pensant au référencement ; et cela peut sérieusement nuire à votre trafic et à votre classement. Ou pire encore, vous pouvez faire face à une perte permanente de trafic.

Bien que vous souhaiteriez que tout ce mouvement soit aussi simple que de passer à une nouvelle plate-forme ; et ceci avec vos classements en toute sécurité en votre avantage, ce n’est tout simplement pas si facile. Cependant, pour réussir la migration de votre site, vous avez besoin des conseils SEO.

Qu’est-ce qu’une migration de site web concrètement ?

migration de site, definition

Une migration de site est nécessaire quand votre site web subit des changements considérables qui impactent sa visibilité sur les moteurs de recherche. Les migrations sont initiées pour des raisons telles que :

  • Des modifications de l’emplacement du site : transition de HTTP vers HTTPS, ajout d’une version de site mobile et changement de marque.
  • Les changements de plate-forme : mise à niveau ou migration vers une version plus récente de votre plate-forme actuelle et mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités de plate-forme.
  • Les modifications du contenu : ajout, suppression ou consolidation de pages de site et introduction de nouvelles langues ou paramètres régionaux.
  • Des modifications structurelles : modifications de la hiérarchie du site, de la navigation et des liens internes.
  • Les changements de la conception et de l’expérience utilisateur : modification de l’apparence de votre site, intégration de médias et accélération de la vitesse de votre site.

Découvrez aussi : Comment booster le signal wifi de son routeur ?

Pourquoi le référencement est important pour la migration de site web ?

Pour générer le trafic, et avoir les revenus que vous espériez ; vous devez associer votre stratégie de migration à des tactiques de référencement, en voici trois différentes raisons :

1. Les moteurs de recherche doivent comprendre ce qui se passe

Les migrations de sites Web sont délicates car vous faites basculer le bateau SEO. Les transferts de site affectent presque tous les aspects techniques de votre site Web, et ces aspects techniques affectent votre référencement. Ne pas réussir à bien faire la migration de son site web revient à  empêcher Google de faire son travail de façon optimum. Pensez par exemple aux composants ci-dessous d’un site.

  • Les liens internes : les liens internes de votre site sont l’un des facteurs de classement les plus importants de Google. Sans une équipe de référencement capable d’effectuer le mappage d’URL et les redirections pendant la migration ; vos visiteurs se retrouveront sur des pages cassées ou obsolètes,
  • Les images : lorsque vous déplacez ou téléchargez des images vers un nouveau site, vous devez ajouter un texte alternatif décrivant la photo. Il s’agit d’une pratique de référencement standard. Il aide les robots des moteurs de recherche à comprendre ce qu’est l’image et à les indexer correctement. Reportez-vous aux bonnes pratiques en matière d’images de Google pour plus de détails.
  • Le contenu ou les métadonnées : lorsque vous migrez votre site, vous devez déplacer vos métadonnées (balises de titre/méta-descriptions) vers la nouvelle plate-forme. Si vous créez de nouvelles pages ou contenus ; vous devez comprendre comment créer les bonnes métadonnées que les moteurs de recherche pourront comprendre.

Découvrez aussi : Les Meilleures Applications pour Créer une Application Mobile Facilement !

2. La migration de site minimise les fluctuations du trafic et protège vos résultats

avantages migration de site web

Pour être clair, une migration de site web entraînera presque toujours une perte temporaire de trafic. Pourquoi ? Parce que les moteurs de recherche, ont besoin de temps pour traiter le changement et mettre à jour leur index en conséquence. Bien que vous ne puissiez pas contrôler cette baisse temporaire ; ce que vous pouvez contrôler, c’est la rapidité avec laquelle votre site rebondit.

3. Elle réduit le nombre de pénalités Google

En fait, des pénalités existent en ligne. C’est pourquoi vous devez connaître les consignes des webmasters de Google. Dans le cas contraire, votre site peut être entièrement supprimé de l’index Google. Tous ces classements, engagements et taux de trafic obtenu après un si grand travail, seront perdus. Vous devez donc être capable de comprendre votre ancien ou nouveau site, autant que le moteur de recherche le fait. Par conséquent, le référencement vous donne ce niveau de connaissance. Ainsi, une fois la migration terminée, votre équipe ne sera pas alourdie par diverses pénalités.

Découvrez aussi : le Cloud computing et ses avantages pour votre entreprise 

La liste de contrôle de migration de site SEO en 8 points

refonte et migration de site en SEO

Vous l’avez certainement compris, le terme SEO a tendance à effrayer plus d’un. Après tout, c’est un investissement à long terme qui nécessite des efforts constants. Eh bien, prenez une pause, car nous avons une liste de contrôle en huit points pour vous aider à atténuer ces problèmes. Cette liste de contrôle garantira à votre équipe une formation plus complète, pour migrer votre site avec le référencement. Prévoyez donc du temps et planifiez-vous en conséquence. De plus, gardez à l’esprit que chaque entreprise est différente ; nous vous encourageons donc à personnaliser ces 8 points et à vous les approprier d’une manière qui correspond le mieux à vos objectifs.

1. Maintenir les structures d’URL sur les pages Web

Lors de la migration de votre site, il est essentiel de maintenir une structure cohérente sur toutes les URL. En d’autres termes, une URL doit avoir la même chose à savoir :

  • L’hypertexte (HTTP/HTTPS),
  • Le domaine (.com, .gov, .net, etc.),
  • Les chemins (contenu après la barre oblique inverse).

Peut-être que vous voulez également éviter de renommer l’URL d’une manière qui supprime les mots-clés de l’URL. Ces pratiques vous aideront à optimiser votre nouveau site pour le référencement et à améliorer le classement de votre page. Vous devrez ensuite mettre à jour et enregistrer le code HTML et les liens internes dans votre plan de site, ce qui vous amène au prochain point.

2. Créez un plan de site XML mis à jour

Un plan de site XML, indique à Google quelles pages Web de votre site sont les plus importantes. La création d’un plan du site avant votre migration, garantira que le moteur de recherche peut explorer et comprendre vos nouvelles pages. Un plan du site aidera également Google à comprendre la structure de votre site Web.  Pour plus de détails, assurez-vous de consulter les instructions de Google sur la création et la soumission d’un plan du site.

3. Planifiez vos redirections 301

Les redirections incorrectes, sont un énorme coup dur pour votre nouveau site et votre référencement. Vous devez ajouter des redirections 301 appropriées, afin que vos visiteurs et moteurs de recherche sachent si une page a été supprimée ;  et quelles nouvelles pages ont remplacées les anciennes. Ensuite, commencez par créer une carte qui montre vos URL obsolètes redirigeant vers vos nouvelles URL. Assurez-vous que la nouvelle page/URL, ai une destination appropriée pour le contenu de votre ancienne page URL. Puis, utilisez des outils d’exploration, tels que Screaming Frog, pour effectuer une exploration complète du site sur vos anciens et nouveaux sites. Cela aidera à clarifier les URL qui nécessitent des redirections 301.

4. Vérifiez votre certificat SSL

Si vous passez de HTTP à HTTPS, il est important de vérifier votre certificat SSL (Secure Sockets Layer). Il s’agit d’un certificat numérique qui authentifie l’identité de votre nouveau site Web, et établit une connexion sécurisée entre votre site et vos visiteurs. Par conséquent, il est essentiel de vous assurer que votre certificat SSL est valide. Examinez le processus de migration de Google vers HTTPS.

Découvrez aussi : E-learning : définition, typologie et avantages

5. Débarrassez-vous des doublons avec les balises canoniques

Les pages ou contenus en double posent de nombreux problèmes de référencement. Ils peuvent amener les moteurs de recherche à manquer du contenu unique et de ce fait vous donnent un classement que vous ne vouliez pas. Et si votre page est classée, Google pourrait choisir la mauvaise comme « originale ». Par conséquent, prenez soin de tout contenu en double sur votre nouveau site. Chaque page du site, doit avoir une balise canonique. Cette balise indique à Google quelle est la page/URL principale ou « préférée ».

6. Créez et mettez à jour votre fichier Robots.txt

Un fichier robots.txt indique aux robots des moteurs de recherche quelles pages spécifiques de votre site ils doivent et ne doivent pas explorer.  Étant donné que Google dispose d’un budget d’exploration, le fait de signaler des pages moins importantes dans votre fichier robots.txt ; peut aider Googlebot à dépenser son budget d’exploration dans la meilleure façon possible. Sinon, votre serveur sera submergé par les robots d’exploration ; cela peut ralentir votre site et nuire à l’expérience utilisateur. Au lieu de cela, signalez vos pages les plus précieuses afin que les robots des moteurs de recherche puissent utiliser leur budget à bon escient.

7. Enregistrez les analyses de votre ancien site

Vous devez conserver et sauvegarder l’enregistrement des analyses de votre ancien site Web (trafic, clics, engagement, classements, etc.). Nous espérons que vous les avez déjà suivis via des plateformes comme Google Analytics. Vous pouvez ajouter le code de suivi à votre nouveau site. De cette façon, vous pouvez comparer les performances de votre ancien site avec celles de votre nouveau site. Cela vous permettra de mesurer correctement le succès de vos efforts de migration.

8. N’oubliez pas votre page 404 personnalisée

page 404

Assurez-vous que votre nouveau site ai une page 404 personnalisée. Une page 404 est une page « erreur » ou « page non trouvée ». Ceci est important, car il peut être assez courant que des erreurs se produisent lors des migrations de sites. Par conséquent, il est essentiel de créer une page 404 utile et personnalisée. Une bonne page 404 aidera vos utilisateurs à trouver les informations qu’ils recherchent, et les encouragera à explorer davantage votre site. Pour plus de détails, reportez-vous aux bonnes pratiques à suivre.

Quels sont les critères les plus importants pour choisir votre créateur de site ?

a.      L’étendue de la gamme de modèles

Gardez à l’esprit que chaque éditeur de site possède ses propres « templates » ou modèles. Dans certains cas, une fois votre site publié sur la toile ; il sera difficile de le transférer chez un autre prestataire. D’où l’importance de choisir un éditeur proposant des graphismes variés et esthétiques, de qualité professionnelle.

Découvrez aussi : Comment protéger vos données grâce à la cyber-assurance ?

b.      Les fonctionnalités à valeur ajoutée

Certaines fonctionnalités peuvent faire toute la différence. Les outils de création qui intègrent l’optimisation SEO, comme Jimdo, SITE123 et Strikingly ; par exemple, vous aideront à atteindre vos objectifs de conversion et à acquérir des visiteurs qualifiés.

c.       La flexibilité et l’évolutivité

Votre site est très certainement amené à changer au fil du temps. Au fur et à mesure que votre trafic augmentera ou que votre clientèle se densifiera ; vous devrez sans doute ajouter des fonctionnalités, voire refondre une partie de votre site. Vérifiez que votre prestataire est à même de vous proposer des formules évolutives.

d.      Le niveau de service et l’assistance

Parce que créer un site va de soi, et peut nécessiter le besoin de se faire aider ; vous devez pouvoir compter sur un service d’assistance ou, s’il n’y en a pas, un forum d’utilisateurs expérimentés.

e.      Le prix

Le prix est une composante importante, mais les tarifs pratiqués par les éditeurs de sites sont souvent assez proches. Cependant, investir quelques euros de plus par mois, peut vous faire bénéficier de services plus attractifs sur le long terme.

Découvrez aussi : Voici tout ce que vous devez savoir sur le systhème de nom de domaine

Related Post